Circuit l’Inde du sud au plus près

Jour 1 : Europe – Cochin

Envol pour à destination de Cochin sur vols réguliers de la compagnie Emirates via Dubai (ou similaire – organisé par vos soins).

Jour 2 : Cochin

Arrivée à Cochin. Accueil et transfert à l’hôtel (chambre disponible à partir de midi) situé dans Fort Cochin. Ancien comptoir portugais puis hollandais, la ville est renommée pour sa baie et le spectacle des grands filets de pêche déployés (carrelets chinois). Riche de son passé historique et superbement bâtie sur un groupe d’îles et un étroit cordon littoral lagunaire, la fascinante ville de Kochi reflète à la perfection l’éclectisme du Kerala. Vous y découvrirez la plus ancienne église européenne de l’Inde, de sinueuses ruelles bordées de jolies maisons portugaises vieilles de cinq cents ans. Fin de journée libre.

Jour 3 : Cochin

Découverte de la vieille ville de Cochin : l’église saint François, la plus ancienne église Indienne construite par des Européens qui fut édifiée par des moines franciscains accompagnant l’expédition conduite par Pedro Alvarez Cabral. Puis le Palais Hollandais (fermé le vendredi) nom donné à la suite des rénovations effectuées par les Néerlandais après 1663. Le clou de ce palais réside dans les fabuleuses peintures murales qui dépeignent des scènes tirées du Ramayana, du Mahabharata et de légendes puraniques liées à Shiva, Vishnu, Krishna, Kumara et Durga. Continuation pour la Synagogue (fermée le vendredi et le samedi) fondée en 1568, en partie détruite durant l’assaut portugais de 1662. Elle fut restaurée deux ans plus tard par les Hollandais devenus maîtres de la ville. Au 18ème siècle, le marchand Ezekial Rahabi fit poser au sol de magnifiques carreaux de faïence bleue peints à la main à Canton, en Chine. On lui doit également l’édification du clocher qui surmonte l’édifice.

Temps libre dans la ville et en soirée vous assisterez à un spectacle de kathakali, drame costumé, chanté et dansé, dont les thèmes sont tirés des grandes épopées indiennes. Fin du troisième jour du circuit Inde du Sud au plus près.

Jour 4 : Cochin – Pallakad

Route pour Pallakad (environ 4h). Installation au Kandath Tharavad, maison ancestrale bâtie en torchis et bois de teck à la fin du dix-huitième siècle dans la luxuriante campagne rizicole du nord du Kerala. Fin de journée libre pour une première découverte de la région.

Jour 5 : Pallakad

Cette journée du circuit Inde du Sud au plus près sera consacrée à la découverte de la campagne et des villages alentours. Vous pourrez composer votre programme en choisissant parmi les nombreuses activités proposées : balade à bicyclette (inclus) ou en charrette à boeufs (à régler sur place), cours de cuisine (en supplément, à réserver à l’avance) visites de villages, temples jaïns et hindous, fort de Hyder Ali, découverte des communautés de potiers et vanniers.etc.

Jour 6 : Pallakad – Dindigul

Route pour Dindigul (environ 6h). Sur le trajet, halte à Palani, pour visiter le temple de Malaikovil dédié à Murugan, le dieu du pays tamoul. Pour accéder au temple vous devrez gravir 704 marches ou emprunter le funiculaire. Au sommet du temple vous jouirez d’une vue magnifique sur les rizières et cocoteraies environnantes. Arrivée à Dindigul dans l’après-midi. Installation au Cardamom House, maison d’hôtes tenue par un médecin Anglais, situé sur les rives du lac Kamarajar au pied des montagnes des ghâts occidentaux et proche d’un village.

Visite du fort fondé au XVIIe siècle par les rois Nayak de Madurai et première balade dans la vieille ville.

Jour 7 : Dindigul

Journée du circuit Inde du Sud au plus près consacrée à la découverte de la campagne et de la nature environnante. Vous pourrez effectuer la plupart des visites à pied. Balade dans le village traditionnel d’Athoor, visite du temple de Sadyani situé dans une grotte au sommet d’une colline et du temple des sept sours. Balade dans la campagne et au bord du lac à travers les plantations de manguiers et bananeraies où vous pourrez voir une très riche avifaune. La région abrite des léopards, des ghaurs (bisons indiens) et de nombreux singes.

Jour 8 : Dindigul – Karaikuddi (Chettinad)

Poursuite du circuit Inde du sud au plus près avec la route pour la région du Chettinad (environ 3h30). Sur le trajet arrêt à Namasamudram pour la visite d’un ayanar, sanctuaire du dieu protecteur des communautés rurales toujours situé à la lisière du village, au milieu du bois sacré. Chevaux, éléphants, vaches de terres cuites, tout un bestiaire naïf peints de couleurs vives s’aligne des deux côtés d’une allée sablonneuse. Encadrés d’animaux plus ou moins entiers, l’allée de sable conduit à un cheval plus grand que nature et à des éléphants peints tenant un lotus dans leur trompe. De petits personnages colorés, Aiyanar et ses 21 déités secondaires, sont modelés autour du pachyderme. L’entretien du bois sacré est confié à une famille ou à la collectivité. C’est un droit héréditaire. Un prêtre et quelques mendiants gardent le sanctuaire. Un festival y a lieu chaque année avec chants rituels, danses et statuettes votives. On remplace les animaux trop abimés. Le culte d’Aiyanar, dieu local, qui n’appartient pas au grand panthéon hindouiste, se confond parfois avec Aiyappan au Kérala. On le retrouve au Sri Lanka, à la Réunion et partout dans le monde où il y a des communautés tamouls.

Arrivée dans la Chettinad dans l’après-midi. Dans cette région, de très riches marchands, les Chattiar, édifièrent au XIXe siècle des maisons baroques et palais tout à fait étonnants. Parfois laissées à l’abandon ou restaurées et habitées, elles recèlent toutes un cachet incomparable. Début des visites jusqu’à la journée du circuit Inde du Sud au plus près.

Jour 9 : Karaikuddi (Chettinad) – Madurai

Poursuite du circuit Inde du Sud au plus près avec la découverte du Chettinad : la préservation du patrimoine architecturale exceptionnel fait depuis plusieurs années l’objet d’initiatives particulières de la part de l’Unesco. Visite du palais et du musée, d’un temple et d’une école de musique. La région est renommée pour sa vivante tradition artisanale. Vous pourrez visiter des ateliers de travail sur bois et argent, de tissage et une fabrique de faïence. En fin d’après-midi route pour Madurai.

Jour 10 : Madurai

Madurai est la capitale culturelle du pays tamoul et haut lieu de l’hindouisme. Visite du palais de Tirumalai Nayak fondé en 1636 puis du giganteste temple-ville de Minakshi Sundareshvara, l’un des plus animés de l’Inde dravidienne. C’est un des chefs d’ouvre de l’architecture du Vijayanagar (1560-1680) le sanctuaire est consacré à Mînâkshî, une forme de Pârvatî dite « celle qui a les yeux en forme de poisson », l’épouse de Shiva, sous sa forme Sundareshvara, il comporte deux sanctuaires, un pour chacun des dieux. L’enceinte renferme nottament le Bassin du Lotus d’Or, un bassin quadrangulaire à gradins entouré de galeries, le sanctuaire de Mînâkshî, le sanctuaire de Sundareshvara, le Sahasrastambha Mandapa ou mandapa aux mille piliers (1560), une salle hypostyle qui en compte en fait 985, comportant une chapelle dédiée à Nateshvara -autre nom de Natarâja – et un lingam. Chaque soir, la statue de Sundareshvara est conduite, parfois en musique, jusqu’au sanctuaire de Mînâkshî pour que les dieux passent la nuit ensemble. De plus chaque année, on procède au mariage des deux divinités. Fin du dixième jour du circuit Inde du Sud au plus près.

Jour 11 : Madurai - Periyar

Matinée de route (environ 4h) à travers la riche plaine tamoule vers le Parc National de Periyar, situé au cour des montagnes. C’est la réserve naturelle la plus célèbre du Sud de l’Inde. Le parc comprend un lac artificiel de 26 km², créé par les Britanniques en 1895 pour fournir de l’eau à Madurai, et qui s’étend jusqu’au Tamil Nadu. Il abrite des bisons, des antilopes, des sambars, des sangliers, des singes, des semnopithèques ainsi qu’une grande variété d’oiseaux et quelque 750 éléphants. L’après-midi découverte en jeep d’une plantation d’épices. Fin du onzième jour du circuit Inde du Sud au plus près.

Jour 12 : Periyar – Allepey

Tôt le matin promenade à pied dans la jungle en compagnie d’un guide naturaliste (anglophone). Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des éléphants, des ghaurs (bisons indiens) ou encore un écureuil géant du Malabar. Retour à l’hôtel pour le petit déjeuner et route pour Allepey dans la région des backwaters, région de lacs, canaux et lagunes. Fin de journée libre à Kuttanad, petit hameau situé en plein cour des backwaters à 12 km d’Allepey.

Jour 13 : Allepey

Le matin balade en bateau le long des canaux étroits plantés de cocotiers. Après-midi libre pour vous balader, à pied à bicyclette, à travers la campagne ou vous découvrirez villages, temples et églises.

Jour 14 : Allepey - Kovalam

Matinée de route pour Kovalam environ 5h). Fin de journée libre.

Jour 15 : Kovalam

Excursion pour la visite du Palais de Padmanabhapuram, ancien palais des rois de Travancore qui gouvernèrent cette région jusqu’au 18e siècle. Superbe exemple d’architecture kéralaise en bois, ses trois étages évoquent les formes des pagodes extrême-orientales possibles source d’inspiration des architectes en raison d’anciens liens commerciaux unissant la région à la Chine et au Japon. Vous pourrez admirer l’immense salle de réfectoire dont le plafond est soutenu par de gigantesques poutre de teck. Dans les pièces royales, les sols magnifiques, noirs et polis, résultent d’un lustrage particulier obtenu en utilisant du blanc d’œuf, des coques de noix de coco brûlées, et d’autres ingrédients selon une technique ancienne. Retour à l’hôtel. Fin de journée du circuit Inde du Sud au plus près.

Jour 16 : Kovalam – Padmanabhapuram – Kovalam

Journée libre pour profiter de la plage.

Jour 17 : Kovalam – Padmanabhapuram – Kovalam

Transfert à l’aéroport de Trivandrum pour votre vol international à destination de Paris via Dubai.

Jour 18 : Trivandrum – Europe

Fin dsu circuit Inde du Sud au plus près.
Arrivée à Paris dans la soirée.

circuit-inde-du-sud

Visited 2053 times, 2 Visits today

Add a Review

Rate this by clicking a star below:

Related Listings