Circuit en Inde : Ladakh, le petit Tibet indien

leh1

Jour 1 : Paris - Delhi

Départ matinal sur vol régulier Air France. Arrivée tard le soir dans la capitale indienne.

Jour 2 : Delhi

Journée consacrée à la visite de Delhi. Visite de la Jama Masjid, la plus grande mosquée de l’Inde, et balade en cyclo-pousse dans la vieille ville et le bazar de Chandni Chowk.

Puis découverte de la partie méridionale de la capitale avec la ville de Luytens fondée par les britanniques, le célèbre minaret Qutub Minar et le tombeau de l’empereur Moghol Humayun, d’architecture timouride.

Jour 3 : Delhi - Leh

Très tôt le matin, vol pour Leh, capitale du Ladakh qui se trouve à 3 500 m d’altitude. Fin de matinée de repos à l’hôtel pour vous permettre de vous acclimater. Visite du petit monastère de Sankar. Retour en ville à pied (une demi-heure de marche en descente) par un chemin se faufilant au milieu des champs et vergers. Aucun effort intense ou marche prolongée ne peut être effectué au cours de cette première journée. Balade dans le centre ville de Leh, ancien carrefour commercial sur les routes de la soie et des épices.

Jour 4 : Leh

Visite du monastère de Spituk, l’un des plus prestigieux de la secte des Bonnets Jaunes. Bâti au XVe siècle sur une colline, il domine la vallée de l’Indus. Continuation vers le monastère de Phyang, de la secte des Bonnets Rouges Kagyupa, un des hauts lieux artistiques du Ladakh qui abrite de belles statuettes et des peintures. Visite du palais de Stok, où vit la dernière reine. Toute une partie du palais est aménagée en musée. Y sont exposés de très beaux perak, cette coiffe ladakhi recouverte de turquoises et coraux, ainsi que de nombreuses et précieuses tangka, des objets usuels et des photographies anciennes.

Visite du village et du camp de réfugiés tibétains à Choglamsar.

Jour 5 : Leh

Tôt le matin, départ pour Tiksey, bâti sur un site magnifique surplombant la vallée, afin d’assister aux prières. Le monastère doit en particulier sa renommée à ses étonnantes fresques et à son architecture qui rappelle le Potala de Lhassa. Continuation vers le monastère de Shey, palais des rois du Ladakh jusqu’au XVIe siècle. La famille royale quitta Shey pour s’installer au palais de Stok sous la pression des Dogra du Cachemire, qui leur disputaient le commerce de la fameuse laine pashmina. Le gompa abrite une gigantesque statue de Bouddha érigée au XVIIe siècle. Temps libre dans la vieille ville de Leh aux nombreuses échoppes.

Jour 6 : Leh

Visite du monastère d’Hémis, fondé au XVIIe siècle, le plus important et le plus célèbre du Ladakh. Poursuite vers Chemrey, magnifique monastère-forteresse, puis continuation vers le monastère de Thak-Thak, situé au-dessus du village de Sakti. Thak-thak Gompa est le représentant unique au Ladakh de l’ordre des Nyingmapa, la secte la plus ancienne du bouddhisme tibétain.

Jour 7 : Leh - Likir - Ridzong - Ule Topko

Trajet sur une route magnifique qui serpente le long de l’Indus. En chemin, visite du monastère de Likir, perché au-dessus de la rivière. Les bâtiments aujourd’hui visitables datent du XVIIIe siècle. Sa collection de tangka et de peintures rivalise de beauté avec celle d’Alchi. Poursuite vers le village de Yangthang. Pour ceux qui le souhaitent, marche de deux à trois heures (sinon en jeep selon l’état de la route), vers le monastère de Ridzong, niché dans un cirque rocheux. Poursuite à pied d’une heure (ou en jeep) vers le campement d’Ule Tokpo.

Jour 8 : Ule Topko - Lamayuru - Ule Topko

Une route en lacets vous conduit aumonastère de Lamayuru situé dans un cadre minéral fantastique à 3 800 m d’altitude où vivaient autrefois 400 moines. Le monastère lui-même, fondé au XIe siècle, abrite encore quelques fresques et une belle statue du Bouddha Vairochana, mais ce sont surtout les paysages alentour, tout à fait exceptionnels, qui font de Lamayuru une magnifique excursion (5h de route).

Jour 9 : Ule Topko - Alchi - Basgo - Leh

Route de retour à Leh (3h). En chemin, visite des ruines du palais de Basgo et du Temple d’Or et d’Argent, célèbre pour ses fresques. Découverte du monastère d’Alchi, l’un des plus beaux du Ladakh dont la fondation est attribuée au Grand Traducteur Rinchen Zangpo (Rin-chen-bzang-po; 958-1055). Le Sumstek, sa salle de culte, renferme des statues monumentales de Maitreya, Ava-Lokisteshvara et Manjusri. Situé au coeur d’un joli village niché dans un méandre de l’Indus entre vergers d’abricotiers et montagnes vertigineuses, le sanctuaire doit surtout sa célébrité à ses merveilleuses fresques qui dénotent une grande influence de l’art du Cachemire. D’une remarquable facture elles déclinent les Mille Bouddhas, représentent le grand traducteur Richen Zang-po et de remarquables exemples de mandalas.

Jour 10 : Leh -Delhi

Transfert à l’aéroport dans la matinée et vol pour Delhi. Fin de journée libre.

Jour 11 : Delhi

Journée libre. Nous devons prévoir cette journée de battement au cas où le vol de Leh serait retardé ou annulé. Des excursions pourront vous être proposées sur place si vous le souhaitez notamment une visite du temple hindou d’Akshardam, du musée des arts et de l’artisanat, du musée national (fermé le lundi), ou encore d’un grand temple sikh, Bangla Sahib.

Après le dîner, départ pour Paris sur vol régulier Air France.

Jour 12 : Delhi Paris

Arrivée en début de matinée à Paris Roissy 2.

leh2

Visited 1829 times, 1 Visits today

Add a Review

Rate this by clicking a star below:

Related Listings